28. La sécurité une priorité?

Découvrez la nouvelle histoire vécue de la série « 50 visions de prévention » (en savoir plus sur mon défi)

Dans cette usine, j’ai préparé avec le responsable hse une formation sur mesure pour impliquer les chefs d’équipes, afin qu’ils soient plus exemplaires et plus exigeant vis-à-vis de la sécurité.

Pour l’instant la formation se déroule pour le mieux. Nous travaillons autour de 5 thématiques, dont « le bruit ».

Au préalable, j’explique les méfaits du bruit, et le processus de détérioration des cellules ciliées. Nous sommes également allés dans plusieurs ateliers pour montrer quel est le niveau sonore avec mon sonomètre (rendre le risque visible !).

De retour en salle, un des exercices consiste à jouer une situation avec un chef d’équipe qui doit faire porter ses bouchons à un opérateur, alors que lui-même ne les porte pas !

Tous les arguments et contre-arguments y passent. Toutes les « bonnes excuses »…

Au final, je ne pose qu’une question : « Avez-vous vos bouchons à l’issue de votre discussion ? » Si ce n’est pas le cas, toute votre discussion n’aura servi à rien…

La vision du préventeur

Cette approche est intéressante, car elle permet de démontrer l’exemplarité et le niveau d’implication nécessaire pour être suivi par ses collaborateurs.

Cependant ce n’est pas ce que je retiendrais prioritairement de cette mission.

bossLa vrai problématique, que j’ai rencontré était tout autre : l’implication de la Direction.

Je m’explique, lors de chaque début de formation, le responsable hse était obligé de passer plusieurs coups de téléphone pour que les chefs d’équipes soient « libérés » et puissent venir à la formation.

Nous avions pourtant décidé de réaliser ces sessions en ½ journées pour ne pas trop perturber la production.

Aucun des groupes n’était complet, pourtant, la formation était prévue de longue date.

Une fois, j’ai même dû repartir faute de participants. De mémoire, c’est la seule fois où cela m’est arrivé (sauf erreur de dates) en 15 ans ! Comme par hasard, c’est dans cette entreprise que c’est arrivé.

Comment voulez-vous obtenir l’implication de l’encadrement de proximité, si la Direction fait des formations sécurité « une option » que l’on pourra réaliser si la production le permet ?

Je peux comprendre que des raisons majeures puissent obliger à décaler certaines dates, voire nécessitent d’annuler des formations, mais systématiquement faire passer la sécurité au second plan n’est pas acceptable de mon point de vue.


Pour suivre la série « 50 visions de prévention » et être informé par mail de chaque nouvelle histoire.

PROCHAINE HISTOIRE:  » Interdit d’interdire ! « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.