Evitez les 5 pièges de la communication en sécurité !

Vous avez été nombreux à proposer le 5ème piège: Découvrez vos réponses.

pas content !

Il est nécessaire de transmettre des informations pour que chacun puisse s’investir dans la prévention.

Le problème c’est que si l’on ne communique pas de façon adaptée, on obtient l’inverse des résultats souhaités.

 

 

 

14 thoughts on “Evitez les 5 pièges de la communication en sécurité !

  1. La communication est un point clef de notre métier! il est clair qu’une vidéo reprenant les pièges a éviter nous permet de communiquer efficacement.
    Malheureusement nous avons souvent trop tendance à communiquer sur du négatif et non sur le positif qui donne l’envie du travail en Sécurité

    • Absolument Damien.
      C’est comme sur un bulletin de note scolaire, on va parfois réprimander pour une « mauvaise » note, alors qu’on pourrait féliciter pour les progrès réalisés par ailleurs… C’est plus valorisant et cette reconnaissance permet d’augmenter la confiance en soi. Un compliment ne coûte rien ! On peut souligner ce qui ne va pas, mais il me semble qu’ il est important d’équilibrer le discours.
      Bien à toi.

  2. Hier c’était Mister Renard, Mister Renaud dans une émission télé, qui fut très forte et passionante.
    Aujourd’hui, c’est la découverte de ce blog. C’est réaliste et connecté au quotidien. Discours simples et clairs.
    Tu insistes souvent sur l’applicabilité des règles imposées. Ce qui me semble essentiel dans une véritable démarche de progrès.
    Continuez ! Encore !

  3. Avez-vous remarqué le piège n°4 ? J’ai utilisé une négation: « Ne pas se poser les bonnes questions ! » . Comment aurais-je pu l’éviter selon vous ?

  4. Bonjour Jean François,

    Je suis entièrement d’accord avec tes 4 pièges surtout le discours positif.
    J’essaye de le mettre en pratique le plus souvent et il est intéressant de voir que les résultats sont positifs.

    Pour ton cinquième piège, je pense à éviter le « faite ce que je dis et pas ce que je fais ». Dans les agences dont je m’occupe je remarque beaucoup que les responsables d’agence passent des messages mais ils ne les appliquent pas (casque non porté, pas de chaussure de sécurité, fume dans l’atelier etc.).

    En prévention pour que cela marche il faut être exemplaire.

    Qu’en penses tu?

    Bonne journée.

    Pierrick.

    • Bonjour Pierrick,
      Je suis content de partager ce constat : Communiquer positivement incite à avoir des comportements proactif en matière de prévention.
      Sur l’autre point, il est évident que l’exemplarité est une clé de la réussite. Les responsables d’agence doivent intégrer le message sécurité mais surtout l’incarner au quotidien. On m’a toujours dit que lorsque l’on balaie un escalier, il faut toujours commencer par le haut 😉
      Au plaisir.

  5. Pour éviter la négation à la question 4 :

    « Prendre le temps de préparer son message ».

    Comme tu le dis se poser les bonnes questions comme :
    à qui je m’adresse ?
    le but recherché ?
    support utilisé ?
    etc.

    Qu’en penses tu ?

    Pierrick

  6. Je travaille en communication santé sécurité par l’affiche qui n’est pas une fin en soit mais, suite à une formation, un rappel au quotidien de l’action à prendre pour se protéger. Mon point numéro cinq est que vous n’avez que quatre secondes et ne devez utiliser que septs mots. Les employés n’ont pas comme missions de tout découvrir et de tout décoder les messages qui leurs sont adressés. Vous avez très peu de temps pour attirer leur attention et très peu de temps pour leur faire comprendre le message. Les humains vont au plus court et il faut les surprendre. Autre information importante, après deux mois, toute affiche, n’est plus perçu par le personnel, elle fait partie de l’environnement de travail. Alors changez-là de place ou installez-en une nouvelle. Le format et l’emplacement ont aussi leurs importance.

  7. Bonjour Jean Francois, effectivement il y a certains pièges à éviter lorsque l’on souhaite communiquer.
    Il m’ait arrivé de voir certains managers accumuler des affiches de sécurité dans un panneau d’affichage dédié au salarié. Malheureusement, cela n’avait jamais l’effet escompté car en multipliant divers informations, peu de salariés prennent la peine de les lire.
    Pour ma part une démarche de prévention doit être animée, communiqué.
    La communication est par définition l’action de communiquer, d’établir une relation avec autrui, de transmettre quelque chose à quelqu’un. Il faut faire passer un message et surtout que le message soit compris de tous.
    La communication ne doit pas être unilatérale, car la communication ascendante (salarié au manager) a autant d’importance que la communication descente (manager au salarié). Au-delà de communiquer, il faut savoir écouter.
    Je finirai par une citation : « Celui qui sait écouter deviendra celui qu’on écoute ». (Vizir Ptahhotep)

    • Bonjour Jamel,
      Effectivement. trop d’infos tue l’info !
      Je te rejoins sur le fait qu’une affiche reste une affiche et que rien ne remplace l’échange.
      Mais certains visuels, films, slogans permettent d’ancrer les messages sécurité et de sous-tendre la démarche de prévention.
      Quand à l’écoute,tu as raison. Il faut savoir instaurer un dialogue constructif avec une volonté partagée de compréhension.
      A bientôt.

  8. la communication est l’élément important qui régie la vie en société plus particulièrement en matière de SST en entreprise.
    il est plus important de communiquer sur les bénéfices de la sécurité au travail que son contrait. les hommes sont toujours animés un gain positif dans tout ce qu’ils font au quotidien.
    il faut les emmener à contredire eux même leur croyances par rapport aux risques que de leur parlés de façon négative.

Répondre à Jacques Cormier Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.