15.La machine est en marche

Découvrez la nouvelle histoire vécue de la série « 50 visions de prévention » (en savoir plus sur mon défi)

 

Un site industriel a besoin de mettre en place une procédure de consignation afin de maîtriser les risques liés aux interventions de maintenance. L’attente de l’entreprise est très claire, assurer des interventions en toutes sécurité sans « créer d’usine à gaz », en clair rendre le système le plus simple possible.

Après avoir sorti une trame avec un groupe de travail, une procédure est rédigée, en parallèle du matériel est commandé (boites, cadenas…).

Je forme ensuite l’intégralité des personnes concernées en plusieurs groupes. Mon message est clair : A ce jour le risque semble maîtrisé puisqu’il n’y a pas d’accident à déplorer, cela est dû à plusieurs facteurs :

  • La plupart des intervenants sont présents sur le site depuis de nombreuses années.
  • Les personnes ont conscience des risques encourus.
  • Les interventions de maintenance préventive sont nombreuses, ce qui permet d’éviter des interventions correctives qui ont lieu dans l’urgence.

Cependant, il est nécessaire de mettre en place une procédure formalisée et il va falloir remplir des documents. Chacun va avoir un ou plusieurs cadenas de couleur différente et je serais présent pour les deux prochains « gros arrêts » de maintenance. Ce qui est attendu surtout, c’est une analyse des risques basée sur un 5M avec des rôles clairement définis et respectés.

Dans un des groupes, plusieurs personnes ne sont pas du tout convaincues par cette nouvelle façon de faire :

  • On n’aura pas le temps de remplir tous vos papiers.
  • Ça ne marchera pas, c’est trop compliqué. Vous ne vous rendez pas compte !
  • Vous venez de nous dire qu’il n’y avait pas d’accident, c’est qu’on sait ce qu’on fait…

J’ai argumenté afin de faire prendre conscience des risques et de la nécessité de procéder différemment.

Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas eu d’accident qu’il n’y en aura pas à l’avenir. Je ne suis pas là pour leur apprendre leur métier, mais simplement pour faire le mien: Accompagner l’entreprise pour améliorer leur sécurité.

Je serais présent lors des 2 prochains arrêts et d’ailleurs, notre système n’est pas figé. Les documents peuvent évoluer (ce fut le cas), le matériel adapté sera acheté pour compléter l’existant.

Le jour d’arrêt maintenance, effectivement, il y a eu quelques problèmes, mais la réunion qui a suivi nous a permis de faire les rectifications nécessaires. Lors du deuxième arrêt, j’ai revu les personnes qui étaient réticentes. Elles ont reconnues qu’en fait si les interventions étaient bien préparées, ce n’était pas si terrible que ça, et qu’elles se sentent maintenant plus en sécurité…


Bientôt une nouvelle vidéo : 5 clés pour accompagner le changement !


 

Pour suivre la série « 50 visions de prévention » et être informé par mail de chaque nouvelle histoire.

PROCHAINE HISTOIRE: « Positive attitude »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.